La Gommette : outil d’engagement au service du territoire

Illustration
La Gommette : outil d’engagement au service du territoire

Une pastille identifiant les outils de communication créés et fabriqués en proximité

Dans la continuité de sa démarche RSE en interne et de son expertise en Communication Responsable en externe, l’agence Essentiel a questionné ses pratiques en matière de sélection de ses prestataires. Des enjeux de société de plus en plus complexes interrogent les acteurs économiques sur le rôle qu’ils peuvent jouer sur leur territoire sur les volets économiques, sociaux et environnementaux, les 3 piliers d’un Développement Durable. Avec La Gommette, Essentiel coche les cases et souhaite partager sa démarche avec tous les acteurs intéressés pour une économie de proximité plus collaborative.
Présentation et regards croisés de collaborateurs engagés…

 


Pourquoi avoir initié une telle démarche ? Pourquoi avoir initié une telle démarche ?

Par Mickaël Le Goff, Fondateur et Dirigeant Associé 

Depuis sa création en 2004, notre agence a toujours prêté attention à son rôle d’entreprise responsable, car je ne conçois pas l’économique sans intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux. En 2009, Essentiel a formalisé sa démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et essaie de la faire grandir le plus régulièrement possible. Le contexte du dérèglement climatique puis de la Covid 19, comme pour beaucoup de dirigeants, nous a incités à réinterroger nos pratiques au quotidien et notamment notre politique d’achats. Par exemple, nous faisions parfois appel à des prestations d’impression via des plateformes web, certes en France, mais sans plus de visibilité. De la même manière, notre panel de partenaires nécessaires à notre activité n’intégrait pas suffisamment la dimension territoriale. 
Nous voyons également les difficultés que peuvent rencontrer certains de ces partenaires, largement impactés par la crise sanitaire. Ça pose forcément des questions !
La Gommette est née de cette réflexion globale pour formaliser notre approche : nous avons voulu créer un dispositif simple, clair et sincère qui ajoute une petite pierre à l’édifice que chacun d’entre nous, à titre privé ou professionnel, devons apporter pour participer à l’essor d’une économie plus collaborative et de relations plus justes et cohérentes.
Nous sommes d’ailleurs persuadés que la réflexion sur la notion de proximité et de tout ce qu’elle induit est source d’innovations :

  • En interne des entreprises pour une amélioration continue des pratiques et des process, et pour renforcer l’engagement des collaborateurs.
  • En externe pour sensibiliser et associer nos clients à des choix conformes aux objectifs du Développement Durable. Plus largement, nous souhaitons ouvrir la possibilité d’utiliser La Gommette à nos partenaires et autres parties prenantes pour une démarche collaborative, qui fait sens sur le territoire.

En savoir plus sur l’expertise en communication responsable d’Essentiel


En quoi La Gommette participe-t-elle au Développement Durable ?

En quoi La Gommette participe-t-elle au Développement Durable ?

Par Caroline Léon, Dirigeante Associée

Quand on parle de Développement Durable, on retient souvent le volet environnemental mais la notion est plus large et repose aussi sur 2 autres piliers, économique et social. Les enjeux sont immenses et en tant que chef d’entreprise, nous avons une responsabilité :

  • En faisant appel à des prestataires locaux, Essentiel participe au dynamisme de l’économie du territoire et à y maintenir les emplois.
  • En tant qu’acteur économique dépendant largement d’une clientèle locale, Essentiel participe à sa mesure à la création de richesse sur le territoire en faisant également appel à des prestataires en proximité, dans une logique de redistribution des richesses.
  • Le transport induit par la livraison des outils print, par exemple, en sortie d’imprimerie jusque chez le client est évidemment un critère complémentaire à prendre en compte : la diminution des distances parcourues induit une réduction des émissions de CO2 (Gaz à Effet de Serre – GES impliqué dans le réchauffement climatique).

Je rajouterais à ces arguments que la qualité et le suivi des prestations sont facilités avec des partenaires en proximité, ce qui favorise les échanges et donc la confiance mutuelle. Le service ainsi rendu à nos clients s’en trouve renforcé. La boucle est bouclée !


Quelles sont les conditions pour pouvoir apposer La Gommette sur un outil de communication ?

Quelles sont les conditions pour pouvoir apposer La Gommette sur un outil de communication ?

Par Virginie Fassel, Chef de Projets Communication Responsable

Cette question en pose une autre, préalable à notre réflexion pour la création de La Gommette : qu’est-ce que le local ? Nous nous sommes interrogés sur cette notion, sur le rapport à la proximité. Aujourd’hui, c’est dans le domaine alimentaire, en lien avec les circuits courts, que la notion de consommation locale est la plus aboutie. Même si aucune distance n’est réellement officialisée, le rayon moyen de 100 km semble assez consensuel, avec l’objectif évidemment de le réduire autant que faire se peut. 

C’est ce que nous avons donc retenu : La Gommette peut être associée à des outils (ou des prestations au sens large), à condition de s’inscrire dans un rayon maximal de 100 km, le point de référence étant le siège social du client (ou le lieu de l’événement organisé). Pour que l’utilisation de La Gommette soit vérifiable, nous avons intégré à ce que nous appelons dans notre jargon le « crédit », la précision de la commune et du département de l’agence et du prestataire complémentaire (imprimeur, fabricant…). Chacun peut venir vérifier la distance réelle entre le client et l’agence, le client et l’imprimeur… C’est simple et transparent !


Quelles sont les applications de La Gommette en matière de prestations concernées ?
Quelles sont les applications de La Gommette en matière de prestations concernées ?

Maëlys Lucas, Responsable Evénementiel

Le plus simple était de commencer par les documents print en travaillant avec les imprimeurs sur notre territoire. Mais l’objectif est de développer La Gommette sur d’autres prestations, notamment en lien avec l’événementiel. En effet, par définition, un événement n’est pas naturellement éco-responsable (one shot, mise en scène parfois spectaculaire donc énergivore, transports de matériels et déplacements des participants, vaisselle jetable…), mais La Gommette figure parmi les outils qui peuvent nous permettre de diminuer l’impact notamment environnemental, en veillant au choix de prestataires de proximité lorsqu’ils existent effectivement.

J’ai réellement pris conscience de la nécessité de réinterroger mes pratiques dans la conception des événements proposés à nos clients et j’ai suivi une formation* spécifique me permettant d’intégrer la dimension éco-responsable dans nos propositions.

Quelle que soit l’activité sollicitée (traiteur, imprimeur, prestataire technique…), affirmer la notion d’événement éco-responsable induit de privilégier lorsque c’est possible des fournisseurs locaux, choisis et fidélisés pour partager des valeurs communes.

Mettre sa créativité au service du Développement Durable est un défi particulièrement motivant et propice à l’innovation : La Gommette vient nous challenger encore un peu plus pour aller dans ce sens !

*Formation Green Evénements 2019 « Comment concevoir un événement éco-responsable ? »

En savoir plus sur l’expertise événementielle d’Essentiel


La tentation était forte d’une pastille verte : pourquoi une autre couleur ?

La tentation était forte d’une pastille verte : pourquoi une autre couleur ?

Par Florian Lagadic, Graphiste

Dès qu’on parle de Développement Durable, on pense au vert. Nous n’avons pas dérogé à la règle mais nous nous sommes rapidement ravisés. Je crois que le consommateur est moins attentif face à la multitude de logos et labels de couleur verte… sans compter les dérives du greenwashing que nous voulions absolument éviter. Nous pensons qu’une couleur moins consensuelle pour un logo pourra titiller davantage la curiosité. Espérons que ça marche !

D’autant que nous allons décliner la couleur en fonction du type de prestation concernée (imprimeur, fabricant, traiteur…) et donc le message associé : créé et imprimé / fabriqué / cuisiné à proximité.

D’un point de vue graphique, outre la couleur, nous avons voulu rendre compte de la simplicité de la forme d’une gommette, en phase aussi avec l’humilité de la démarche. Nous ne parlons pas de label ou même de logo qui pourraient induire une utilisation complexe. Ce n’est pas l’esprit de la démarche.

Nous voulions aller à l’essentiel avec une pastille facilement adaptable et déclinable sur tous les supports, en rondeur et en douceur.

En savoir plus sur l’expertise graphique d’Essentiel


A quand La Gommette pour le digital ?

A quand La Gommette pour le digital ?

Alexandre Gwynn, Chargé de Projets Digitaux

J’en rêve ! J’ai pris beaucoup de plaisir à m’impliquer dans la mise en place de La Gommette, mais le secteur du digital est malheureusement complexe et en partie internationalisé. Nous sommes dépendants de trop de facteurs et d’intervenants externes à l’agence pour pouvoir nous projeter sur La Gommette. 

Nous veillons pourtant à ce que notre action digitale soit la plus cohérente possible. Par exemple, le serveur qui héberge tous les sites web de nos clients est à Roubaix, dans le département du Nord, et les sauvegardes de sécurité sont gérées dans le Maine-et-Loire.

Dès le lancement d’un projet de création d’un site web, nos recommandations tiennent compte des bonnes pratiques sur le web. Notre accompagnement stratégique et la bonne définition des objectifs du client nous permettent de structurer un site à la bonne taille, avec le nombre de pages nécessaire : nous répondons ainsi aux attentes du client mais également aux enjeux environnementaux d’un site web en diminuant son poids global.

Dans le même état d’esprit, nous prenons en compte systématiquement le développement futur des sites que nous réalisons : cette anticipation et cette vision à long terme évitent de générer des sites « jetables » avec un impact énergétique associé. Nos sites sont donc évolutifs pour s’adapter à la vie de chaque entreprise.

Bien entendu, cette démarche s’accompagne d’une réflexion sur les contenus pour réduire le poids des pages et augmenter la vitesse de téléchargement : nous préconisons de ne pas utiliser trop de photos et privilégions les illustrations vectorielles, très légères. Nous intégrons très peu de vidéos, particulièrement gourmandes en énergie. Nous avons également entamé une réflexion sur l’éco-conception du webdesign avec nos graphistes : encore une marge de manœuvre pour faire mieux !

En savoir plus sur l’expertise digitale d’Essentiel

Encadré

Catalogue Le Coin du Goût du printemps 2021 : 1er outil print à accueillir La Gommette !

 

Pour la 2ème année consécutive, l’agence Essentiel accompagne Le Coin du Goût, marché permanent de produits locaux et de qualité créé en 2019 en périphérie rennaise à Pleumeleuc. Après le succès du catalogue réalisé en 2020, distribué en boîtes aux lettres dans la zone de chalandise du magasin, une nouvelle édition a vu le jour ce printemps, avec pour objectif de créer un vrai lien « physique » en BtoC, cohérent avec les valeurs portées par Le Coin du Goût. Alors que nous travaillions sur ce catalogue, nous finalisions en parallèle au sein de l’agence notre réflexion sur La Gommette. Le calendrier des 2 projets s’est parfaitement imbriqué et les enjeux sur les 2 démarches étaient en cohérence totale. Pour Anne-Laure et Gérald Jehannin (Le Coin du Goût), « Lorsqu’Essentiel nous a présenté La Gommette en nous proposant de la faire apparaître sur notre catalogue, nous n’avons pas hésité une seconde ! ».

En savoir plus sur notre accompagnement du Coin du Goût ​​​​​​

Texte fin

Découvrez le site go.mmette.fr, bientôt enrichi. Restez connecté !

Auteur(s)
Virginie Fassel - Chef de projets Communication Responsable

inscrivez-vous à notre newsletter inscrivez-vous à notre newsletter